LE TISSU LÉPI, OU L'INDIGO DE GUINÉE

Dans la continuité de la découverte des tissus d'Afrique, nous vous présentons aujourd'hui le Lépi de Guinée-Conakry.

Focus sur la Guinée-Conakry

La Guinée-Conakry est un pays côtier d'Afrique de l'Ouest. Elle est officieusement appelée ainsi pour la différencier de la Guinée-Bissau voisine et de la Guinée Équatoriale.

Divisée en quatre grandes régions géographiques, elle comprends :


la Guinée maritime, qui est la région des Soussous, de la culture et de la capitale;

la Moyenne-Guinée aussi appelée le Fouta-Djalon, qui est la région vallonnée des Peuls; qui est la région sub-saharienne;

–  la Haute-Guinée qui est la région sub-saharienne

- La Guinée forestière, qui est la région montagneuse du sud-est.

L'artisanat Guinéen

En Guinée, l'artisanat est lié aux arts et métiers et traditions des grands empires d'Afrique de l'Ouest. Il regroupe huit secteurs d'activités et a une importance dans la promotion du patrimoine culturel Guinéen, et plus généralement Africain.

Chaque zone naturelle du pays offre un particulier :

  • –  la Guinée maritime et la Haute- sont connues pour leurs sculptures;

  • –  la Moyenne-Guinée pour son tissu ;

  • –  et la forestière pour sa teinture « Forêt Sacrée 

  Les origines du Lépi

Dans cet article, c'est sur le Lépi que nous mettons le focus. Fabriqué depuis des générations dans la région naturelle de Fouta-Djalon, habitée par le peuple Peul, le Lépi est un élément central de leur identité culturelle. Il s'agit d'un morceau de tissu en coton tissé très léger, entièrement composé de matières naturelles venant de la forêt, les écosses de bois, et teinté grâce à la plante végétale de l'indigotier.

Le Lépi a la particularité, contrairement à la majorité des tissus africains, de n'être confectionné qu'en une seule et unique couleur : l'indigo. Pour cette raison, il est aussi appelé le tissu Indigo. Cependant, 

tous les pagnes de couleur indigo ne sont pas du Lépi. Le terme « Lépi » désigne en fait les motifs à rayure et non pas le tissu en lui-même.

Pour obtenir ce bleu indigo profond, le pigment est extrait de l'indigotier selon un savoir-faire transmis de génération en génération à travers les siècles dans les familles teinturières. Cet artisanat local ne pollue pas les sols, respecte la santé des teinturiers et de leur famille car aucun produit chimique n'est utilisé, et ne consomme pas d'énergie puisque la technique de la fermentation est utilisée.

Le Lépi traditionnel

Comme de nombreux tissus en Afrique, le Lépi est doté grâce à ses couleurs chatoyantes et ses dessins, d'une symbolique riche et forte. Représentant du peuple Peul comme nous l'avons vu, il n'est porté traditionnellement que lors de grandes occasions et de cérémonies sacrées, comme le mariage, le couronnement royal ou encore les chefferies traditionnelles.

Aussi, traditionnellement, la personne qui porte ce pagne est protégée des sortilèges que des sorciers pourraient lui lancer.

L'utilisation contemporaine du Lépi

Aujourd'hui, le Lépi est utilisé autant pour la décoration, que pour l'habillement féminin et masculin, les accessoires, les arts de la table... En effet, les Guinéens valorisent leurs textiles sur la scène internationale, et le Lépi est leur fer de lance. Des évènements sont même organisés pour en faire la promotion, comme La Nuit du Lépi dont la première édition a eu lien en 2019.

Dans le monde de l'art et de la haute-couture, le Lépi est également aujourd'hui utilisé par différents types d'artistes comme les peintres, les stylistes, les modélistes, les décorateurs, les tapissiers.